Banniere
Normal view MARC view ISBD view

Langue et identité : sur le nationalisme linguistique / Henri Boyer.

By: Boyer, Henri, 1946-.
Publisher: Limoges, FR : Éditions Lambert-Lucas, 2008Edition: 1e éd.Description: 98 p. : ill. ; 22 cm.ISBN: 9782915806878 (br).Subject(s): Minorités linguistiques -- France | Langage et langues -- Aspect politique | Identité collective | Identité linguistique -- Nationalisme | Minorités linguistiques -- Espagne | France -- Langues -- Aspect politique | Espagne -- Langues -- Aspect politique | Langue, pouvoir et politiques identitaires: Le Canada et le monde BIL 5508Online resources: Site de l'éditeur. | Vérifier auprès des bibliothèques de l'UO.
Contents:
Introduction
Première partie
Dénomination et production/Contrôle d'identité(s) : Toponymes, glossonymes
1. Identité -- 1.1 Fonctionnements -- 1.2 « Vie et mort de la septimanie » -- 1.3 Le front toponymique d'une « bataille de la langue »
2. Glossonyme et déni de glossonyme : le cas de « Patois » en France -- 2.1 Le nom des langues : un problème de sociolinguistes -- 2.2 « Patois », brève histoire d'un transfert de catégorisation -- 2.3 « Patois », agent de substitution sociolinguistique -- 2.4 Persistance (presque) inébranlable de « patois » dans l'interdiscours épilinguistique français
Deuxième partie
Langue, identité, mondialisation, du nationalisme linguistique comme option glottopolitique
3. Regards sur le plurilinguisme et la mondialisation -- 3.1 De la disglossie et des traitements dont elle a été l'objet -- 3.2 « Géostratégies des langues », entre micro et macro
4. Langue, identité nationale, nationalisme -- 4.1 Langue et nation -- 4.2 Le « modèle catalan » de nationalisme linguistique -- 4.3 Deux discours nationalistes sur la langue catalane
Bibliographie
Summary: « Parmi les entrées possibles dans le questionnement sur les rapports entre langue et identité, cet ouvrage propose deux focalisations sociolinguistiques dont les terrains d'observation privilégiés n'ont rien d'exotique, l'Espagne et la France. L'une de ces focalisations concerne la production et le contrôle d'identité dans les actes de dénomination (des lieux, des langues); l'autre un type de positionnement nationaliste, le nationalisme linguistique. Ces deux problématiques illustrent une donnée idéologique de base: l'identité, qu'elle soit niée, stigmatisée, ou revendiquée, célébrée, est un ingrédient majeur de la marche linguistique du monde et un besoin des communautés et des groupes qui l'habitent. Pas toujours pour le meilleur mais pas forcément pour le pire. » (4e de couverture.)
Tags from this library: No tags from this library for this title. Log in to add tags.
    Average rating: 0.0 (0 votes)
Item type Current location Call number Copy number Status Date due Barcode
Books Books CR Julien-Couture RC (Teaching)
General Stacks
BIL BOY (Browse shelf) 1 Available A026832

Comprend les références bibliographiques.

Introduction

Première partie

Dénomination et production/Contrôle d'identité(s) : Toponymes, glossonymes

1. Identité -- 1.1 Fonctionnements -- 1.2 « Vie et mort de la septimanie » -- 1.3 Le front toponymique d'une « bataille de la langue »


2. Glossonyme et déni de glossonyme : le cas de « Patois » en France -- 2.1 Le nom des langues : un problème de sociolinguistes -- 2.2 « Patois », brève histoire d'un transfert de catégorisation -- 2.3 « Patois », agent de substitution sociolinguistique -- 2.4 Persistance (presque) inébranlable de « patois » dans l'interdiscours épilinguistique français

Deuxième partie

Langue, identité, mondialisation, du nationalisme linguistique comme option glottopolitique

3. Regards sur le plurilinguisme et la mondialisation -- 3.1 De la disglossie et des traitements dont elle a été l'objet -- 3.2 « Géostratégies des langues », entre micro et macro

4. Langue, identité nationale, nationalisme -- 4.1 Langue et nation -- 4.2 Le « modèle catalan » de nationalisme linguistique -- 4.3 Deux discours nationalistes sur la langue catalane

Bibliographie

« Parmi les entrées possibles dans le questionnement sur les rapports entre langue et identité, cet ouvrage propose deux focalisations sociolinguistiques dont les terrains d'observation privilégiés n'ont rien d'exotique, l'Espagne et la France. L'une de ces focalisations concerne la production et le contrôle d'identité dans les actes de dénomination (des lieux, des langues); l'autre un type de positionnement nationaliste, le nationalisme linguistique. Ces deux problématiques illustrent une donnée idéologique de base: l'identité, qu'elle soit niée, stigmatisée, ou revendiquée, célébrée, est un ingrédient majeur de la marche linguistique du monde et un besoin des communautés et des groupes qui l'habitent. Pas toujours pour le meilleur mais pas forcément pour le pire. » (4e de couverture.)

There are no comments for this item.

Log in to your account to post a comment.

Click on an image to view it in the image viewer

Powered by Koha